jeudi, 06 décembre 2012

Islamisation à Montargis : le Père Noël exclu d’une maternelle

pere_noel.jpg

Le Père Noël n’est pas le bienvenu à l’école… pour cause d’islamisation.

La décision d’une maternelle de Montargis (Loiret) de déprogrammer sa visite annuelle suscite beaucoup d’inquiétudes, plusieurs parents d’élèves y voyant une reculade face aux revendications de certaines familles de confession musulmane.

« Je suis allée voir la directrice pour comprendre cette annulation, raconte cette mère d’une petite fille souhaitant garder l’anonymat, et elle m’a expliqué qu’elle ne voulait pas se faire taper sur les doigts par certaines familles de musulmans. » Un argument qu’a également invoqué la directrice, depuis quelques semaines à la tête de l’école du Grand-Clos, selon les services de la mairie qui l’ont appelée pour avoir des explications.

« Elle nous a avoué avoir appelé la directrice précédente pour savoir comment gérer les familles qui, chaque année, menacent de boycotter l’école le jour de la visite du Père Noël », se rappelle Jean-Paul Fonteneau, adjoint à l’enfance et à l’enseignement.

La directrice refuse de s’exprimer. Officiellement, les motifs de cette décision, entérinée en octobre lors d’un conseil d’école, sont d’ordre financier. Mais pour Jean-Paul Fonteneau, ils sont indéfendables car d’ordre confessionnel. « Je comprendrais à la limite qu’on s’attaque au côté mercantile de cette fête, mais s’attaquer à son emblème en invoquant la laïcité, ça n’a aucun sens! » Le maire UMP a d’ailleurs envoyé hier une lettre à l’inspection académique ainsi qu’à la fameuse directrice, en rappelant qu’à ses yeux, le Père Noël n’avait aucune connotation religieuse. Et c’est vrai que le bonhomme rouge à la barbe rouge est une tradition païenne.

DES PARENTS ABASOURDIS, L’INSPECTION ACADÉMIQUE AVEUGLE

Du côté de l’académie, on se refuse à y voir des motifs religieux. « Voir dans l’absence du Père Noël le fruit d’une pression religieuse n’a aucun sens, c’est une erreur d’interprétation », assure Denis Toupry, directeur académique des services de l’Éducation nationale du Loiret, sans vraiment préciser les raisons de l’annulation. Pas de quoi convaincre certains parents « abasourdis » par cette décision. « C’est choquant », lâche ce papa, amer, qui comprend d’autant moins cette décision que les musulmans qu’il connaît « n’ont aucun problème avec le Père Noël » !

France presse infos cliquez ici - Le Parisien

Les commentaires sont fermés.